Le camion à eau, un incontournable !

Parmi toute la machinerie lourde utilisée au lieu d’enfouissement technique (LET) de Complexe Enviro Connexions (CEC), le camion à eau est sans contredit le plus polyvalent. En fonction depuis de nombreuses années, ce véhicule a été adapté pour des besoins précis.

À l’origine, il s’agissait d’un camion articulé pourvu d’une benne que nous avons remplacée par un réservoir d’une capacité de 16 500 litres. Un tuyau d’aspersion a été connecté à l’arrière pour arroser les chemins afin de rabattre la poussière par temps sec, ainsi qu’une pompe pour actionner au besoin une lance d’incendie. Ce qui rend ce camion à eau si particulier, c’est indéniablement la lance qui permet un arrosage dans un rayon de plus de 100 mètres.

Muni d’un système à six roues motrices, il peut circuler partout sur le site, dans toutes les conditions du terrain et du front de déchets où sont acheminées les matières résiduelles par les camions transporteurs pour y être tassées grâce à des compacteurs de 45 tonnes pourvus de roues dentelées. Lorsque les déchets compactés atteignent une épaisseur de trois mètres et moins, un matériau de recouvrement journalier est étendu sur cette zone d’enfouissement.

C’est là qu’intervient de nouveau le camion à eau : il permet d’asperger les déchets avec un agent neutralisant d’odeur, dont l’objectif est de réduire les émanations à la source. Pour obtenir une vaporisation efficace, l’agent neutralisant — qui est composé d’huiles essentielles — est dilué lors du remplissage du réservoir (à raison d’un litre pour 15 000 litres d’eau). L’opérateur du véhicule procède à une aspersion méthodique des déchets.

Quand l’été est à son plus fort, le camion à eau est également utilisé pour nettoyer les quatre radiateurs des moteurs de notre centrale électrique, lesquels transforment en électricité le biogaz produit par la décomposition de la matière organique contenue dans les déchets enfouis. L’opérateur utilise cette fois la lance d’incendie, dont le jet puissant déloge la saleté qui embourbe les grilles des radiateurs. Ainsi les moteurs conservent un régime de production efficace et sont moins sujets aux réparations.

Articles récents

Articles
03/07/2019

Chez CEC, l’avenir se prépare maintenant !

Pendant au minimum 30 ans après la fermeture du lieu d’enfouissement technique (LET) de Complexe Enviro Connexions (CEC) à Terrebonne, la société assurera le suivi environnemental du site. Saviez-vous qu’un exploitant de LET a l’obligation […]
Articles
03/07/2019

CEC toujours à l’écoute

La gestion des matières résiduelles est essentielle à la salubrité de notre communauté et Complexe Enviro Connexions (CEC) s’en occupe pour la population et les entreprises, tout en veillant à limiter les inconvénients liés à […]